Association Renaissance Catholique

Agenda

26e Fête du Livre, dimanche 10 décembre
à Grand’Maisons (Villepreux, Yvelines), dimanche 10 décembre de 11h à 19h.

Nouveauté


Renaissance Catholique n° 148


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

La Revue

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 


Entretien

3 questions à propos de la 11e Session de formation de Renaissance Catholique



Renaissance Catholique organise du 28 octobre (soir) au 1e novembre prochain, à Riaumont, sa 11e Session de formation pour les 16-25 ans.

Pourquoi avez-vous pris une telle initiative alors qu’il existe déjà une Université d’été ouverte à tous ?

Effectivement, mais il nous semble, sans sombrer dans un « jeunisme » hors de propos, qu’il est difficile de tenir le même discours à des personnes d’âge et de formation très différentes. Le jeune bachelier et le vieux militant blanchi sous le harnais n’ont pas les mêmes attentes intellectuelles et pratiques.

De plus, lors de cette session, les effectifs sont plus modestes (40/50 personnes) ce qui facilite les échanges entre les participants. Nous sommes également attachés à ce que certains participants d’une année puissent devenir les intervenants des années suivantes… Enfin, le « village d’enfants de Riaumont » est un cadre parfaitement adapté à l’accueil de groupes de jeunes car cela rentre parfaitement dans la vocation de la communauté de la Sainte-Croix de Riaumont qui dirige ce village.

Pourquoi avoir choisi ce thème : 2000 ans de christophobie ?

Depuis 2000 ans, le sang des chrétiens n’a cessé de couler par fidélité au Christ. Le phénomène est à ce point banalisé et reconnu que la grande presse s’en est emparée. Christophe Barbier, dans l’Express du 4 janvier 2011, écrit ainsi : « Si le sang des catholiques ne coule plus en France, le mépris pour ne pas dire l’hostilité et la haine à leur égard vont crescendo dans notre pays  ». Frédéric Beigbeder peut faire dire à un des personnages de son Roman français : « J’ai bon dos : je suis la cause de tous les malheurs, j’ai l’habitude, je suis catholique » sans que personne ne sourcille.

Chaque jour l’actualité charrie son lot de crimes et d’infamies contre le Christ et ses disciples : bombes dans les églises d’Irak, massacres par l’armée égyptienne de manifestants coptes, meurtres et emprisonnements au Pakistan, enlèvements de prêtres et d’évêques en Chine mais aussi agressions contre des participants aux JMJ à Madrid, insultes envers le pape, négation des racines chrétiennes de l’Europe…

Si les persécutions violentes sont menées, ou tolérées, par des structures étatiques musulmanes ou communistes l’anticléricalisme occidental a renouvelé les vieux habits de la laïcité afin de tenter de soumettre l’Église aux exigences de la société marchande.La vocation de notre session est de faire comprendre la nature et les manifestations concrètes de ce phénomène afin de mieux y résister.

Concrètement ?

Les conférences ci-dessous jouent bien sûr un rôle majeur :

  • Juifs et empereurs romains contre le christianisme, Marie-Amélie Brocard
  • Les mythes historiques anti-chrétiens, Laure Le Porteurlot
  • Le statut des chrétiens en terre d’islam, Sébastien Le Porteur
  • Quand les catholiques étaient hors la loi, Joseph Souville
  • Maximilien Kolbe, un saint victime des idéologies modernes, Philippe Maxence
  • La christianophobie au cinéma, Nicolas Noël
  • Les persécutions contre les chrétiens aujourd’hui, Denis Aerts (Aide à l’Église en détresse)
  • La nouvelle droite et le christianisme, Jean-Pierre Maugendre
  • La persécution des œuvres catholiques : l’exemple de Riaumont, un père
  • Que faire concrètement ?, Denis Dragon

Cependant, d’autres activités sont proposées telles que le décryptage d’un film christianophobe par un spécialiste ; un témoignage sur les persécutions au Viet Nam ; des propositions d’actions concrètes. Sans oublier la participation quotidienne à la messe, une adoration aux intentions des chrétiens persécutés, ainsi que la visite d’un terril, une partie de bowling, du sport, des jeux d’intérieur, des joutes oratoires entre les participants…

D’autres renseignements ?

Le village est accessible par le TGV : gare de Lens (puis navette ; le 28 octobre, train conseillé au départ de Paris Gare du Nord à 18 h 52 – arrivée à 19 h 55 : retour 1er novembre à 16 h 51 – arrivée Paris à 18 h). Nous vous y attendons nombreux. Inscriptions à confirmer très rapidement.






Article précédent :
Intervention pour la Marche de prière pour la (...)
Article suivant :
Le scandale du Théâtre de la Ville






Mise à jour le 27 octobre 2011