Association Renaissance Catholique

Nouveauté


Renaissance Catholique n° 148


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

La Revue

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 


Echos de presse

À propos d’Ite missa est

– « Le journaliste et l’écrivain se rejoignent aujourd’hui dans ce nouveau livre, d’une lecture aisée et qui pourrait presque être joyeuse, si le thème n’en était pas dramatique (…). En une centaine de pages, le drame du catholicisme contemporain est ramassé, porté à l’incandescence et offert à notre réflexion. »
monde & vie, P.M. (20 septembre 2008)

– «  qui a tout étudié de la crise de l’Église s’est amusé à la représenter en deux personnages : un vieux curé traditionnel, un jeune évêque engagé et résolument moderne, en fait moderniste. (…) On croit revivre ce passé tout récent. (…) C’est donc un drame. Celui qu’on a vécu. Mais justement, les temps changent. Dans peu de temps, souhaitons-le, la transcription théâtrale de la réalité de l’Église de France sera sans doute celle d’un jeune évêque moderne, plein de fougue et de sagesse, qui rappellera à son vieux clergé, au modernisme alangui, la foi exacte et conquérante de l’Église éternelle ».
Politique Magazine, H.de.C. (novembre 2008)

– « Quarante ans de crise de l’Église ont fourni bien des modèles à ce Mgr Gallorme. Jean Madiran fait le pari que, pour désigner un pasteur infidèle, on dira bientôt un gallorme, comme on dit un tartuffe. ne nous en voudra pas de préférer espérer que les occasions d’utiliser ce vocable ne se fassent trop rares pour cela ». Valeurs actuelles, L.D. (13 novembre 2008)

– «  nous a fait la surprise d’une publication peu ordinaire (…) Mais pourquoi donc a-t-on décrété “interdite” la messe traditionnelle pour donner pleine ampleur à une messe concédée par le pape Paul VI dont le magistère reconnaît qu’elle n’a pas l’esprit de l’ancienne et dont les rites créés à toute vitesse doivent subir de très sérieuses réformes ».
Una Voce, François Pohier (novembre-décembre 2008)

– « Un texte qui ne demande qu’à être porté à la scène : le dialogue tout à fait crédible entre un curé de campagne traditionnel et son évêque “branché” qui veut supprimer tous les curés de paroisse afin que les fidèles “se prennent eux-mêmes en charge”. La messe est dite ».
Rivarol, Marie-Gabrielle Decossas (décembre 2008)






Article précédent :
5e Marche pour la défense de la Vie en France (...)
Article suivant :
L’affaire Chauprade






Mise à jour le 12 octobre 2012