Association Renaissance Catholique

Agenda

Inscription en ligne : À quoi sert la politique ?
Du jeudi 13 au dimanche 16 juillet 2017 au Carrousel de Baronville (28)
À quoi sert la politique ?
du jeudi 13 au dimanche 16 juillet 2017, Lieu : Caroussel de Baronville, Bréville-le-Comte (28) à 1 heure de Paris


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 


La repentance histoire d’une manipulation

Michel De Jaeghere

Epuisé


  • Reliure : Broché
  • Page : 214 p
  • Format : 21 x 14 cm
  • Poids : 255.00 g
  • ISBN : 978-2-9523295-9-0
  • EAN13 : 9782952329590

La repentance
Histoire d’une manipulation

C’est, nous dit-on, le cœur de l’héritage spirituel laissé par Jean Paul II. Si le pape polonais a mérité de faire l’objet d’un hommage unanime, c’est qu’il s’était fait l’agent et l’interprète de la révolution spirituelle que le monde moderne attendait : celle qui consistait pour l’Église à abandonner sa prétention à l’infaillibilité, en reconnaissant qu’à l’image de toute institution humaine, son existence avait été ponctuée d’erreurs, de compromissions ou de crimes. C’est qu’il avait demandé pardon pour les fautes dont toute l’histoire de la Chrétienté aurait été jalonnée. Enseignement prophétique auquel, plus qu’à aucun autre, ses successeurs seraient liés, et que les autorités civiles et militaires du monde occidental sont invitées à imiter.

Faut-il le croire ? Michel De Jaeghere a eu la curiosité de regarder de plus près. Or l’étude attentive des discours, lettres apostoliques, encycliques qui ont marqué le parcours de la « repentance » l’a convaincu que rien n’était aussi simple qu’il y paraissait. Discours tronqués et détournés de leur sens, pseudo-révélations, pressions politiques, coups tordus téléguidés par tel ou tel des clans qui se combattent jusque dans les bureaux du Saint-Siège : tout dénote au contraire qu’on se trouve en présence d’une formidable opération d’intoxication des esprits, qui a vu un clergé désireux de tirer un trait sur l’héritage préconciliaire donner la main aux adversaires les plus acharnés de l’Église pour transformer la démarche à haut risque imaginée par Jean Paul II à l’occasion du Jubilé de l’an 2000 en machine de guerre contre la Tradition de l’Église, son enseignement bimillénaire, et la nature même de la papauté.

Un document qui donne la mesure des manœuvres et des forces hostiles au milieu desquelles il revient aujourd’hui au pape Benoît XVI de gouverner.






Article précédent :
Le livre noir des évêques de France
Article suivant :
Les Mayas au risque de l’histoire






Mise à jour le 8 février 2009