Association Renaissance Catholique

Agenda

Répondre aux défis du monde moderne - Formation pour les 16 - 25 ans
du samedi 28 octobre au mercredi 1er novembre 2017

Nouveauté


Géographie pour les enfants


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 


Fête du Livre – 8 décembre 2013 – Grand’Maisons (78450, Villepreux)

Une France fière de son héritage

Entretien exclusif avec Jean Sévillia

Jean Sévillia sera présent à la Fête du Livre de Renaissance Catholique, le 8 décembre prochain à Grand’Maisons (78450, Villepreux) et prendra la parole pour présenter son dernier ouvrage qui est déjà un très grand succès de librairie.
En préparation à cette dédicace, nous l’avons interrogé sur son Histoire passionnée de la France et lui avons demandé d’inviter à sa manière un large public à venir le rencontrer et poursuivre cet entretien lors de cette 22ème Fête du Livre.
Nous remercions l’écrivain, conférencier, journaliste et rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine, pour cette marque d’amitié.

Renaissance Catholique : Pourquoi avoir écrit cette Histoire passionnée de la France ? (1)
Jean Sévillia : Cela fait maintenant trente à quarante ans que l’enseignement de l’histoire est sinistré. C’est-à-dire que nous en sommes au moins à la deuxième génération de Français qui, au cours de leur scolarité, n’ont pas appris de manière convenable le passé de leur pays. Les mêmes subissent par ailleurs le harcèlement, par voie médiatique, de tous les clichés à la mode concernant notre histoire. Or les Français sont nombreux à comprendre, fût-ce de façon intuitive, qu’on leur fait avaler des mensonges.
C’est à tous ces gens-là que s’adresse mon livre. À ceux qui ont mal appris l’histoire de France et qui veulent la réapprendre, comme à ceux qui ne l’ont jamais apprise et veulent s’y initier. L’ouvrage est destiné aux adultes, pour eux-mêmes ou pour les aider à répondre aux questions de leurs enfants, mais il peut être lu à partir de l’adolescence. Il peut par ailleurs être lu en continu, du début à la fin, mais il peut aussi être consulté par chapitre ou par sous-chapitre (il existe une table des matières détaillée), dans le but de rafraîchir ses connaissances sur telle période ou tel personnage.
Les 320 illustrations en couleur poursuivent également un but pédagogique, à la mesure d’une époque où l’image compte énormément.

R.C. : Quel a été l’accueil de ses premiers lecteurs et commentateurs ?
J. S. : Vous voulez me forcer à être immodeste… Mes premiers lecteurs m’ont adressé des compliments que j’ai trouvés parfois excessifs dans la louange, mais qui m’ont touché. Exemple, cet extrait d’un courriel reçu d’un lecteur de Nîmes : « Merci est bien le premier mot qui me vient en lisant votre Histoire passionnée de la France, et le second est enfin ! Depuis Jacques Bainville plus personne n’avait osé écrire comme vous, et comme lui, une Histoire de France capable de démasquer les intoxications qui terrorisent tout esprit libre et patriote. Des essais, ici ou là, mais jamais un livre comme le vôtre, accessible au plus grand nombre sans jamais de complaisance démagogique, avec une rigueur et pertinence nées d’une très grande exigence devant les faits, dignes des plus savantes recherches qu’on devine avoir été faites, toujours sous-jacentes... Haute et harmonieuse synthèse, du savoir érudit mis, humblement et avec le plus grand bonheur, à la portée de tous, et capable d’éclairer, de raviver le vrai sentiment patriotique, tellement malmené depuis un siècle. Il est probable que les Diafoirus universitaires ne vous épargneront pas.... Mais leur bile et leur venin ont perdu de leur virulence, leurs injonctions déclenchent maintenant de solides allergies, et les antivirus sont efficaces. Merci encore de grand cœur. »
Dans un numéro du Point dont un titre de couverture était « La polémique Sévillia », un universitaire m’accusait de faire de la « contrebande ». Après un message comme celui de ce lecteur, ce genre d’attaque me laisse serein.

R.C. : Quelles leçons les participants de notre Fête du Livre qui viendront vous écouter le 8 décembre peuvent déjà tirer de ce livre ?
J. S. : Parue il y a deux mois, mon Histoire passionnée de la France figure parmi les meilleures ventes de livres dans les catégories Histoire, Essais et Beaux-livres. Le phénomène est à analyser dans un sens plus large, car il dépasse ma personne et mon ouvrage. Depuis la rentrée, des passeurs d’histoire comme l’acteur Lorànt Deutsch, les animateurs de radio et de télévision Franck Ferrand et Stéphane Bern, ou un homme politique comme Philippe de Villiers ont publié des livres qui sont aussi des succès de librairie. Or ces noms très divers ont en commun de défendre une vision de l’histoire qui intègre la totalité de notre passé, et qui n’incite pas la France à se mépriser, mais au contraire à être fière de son héritage. Cela signifie qu’il existe dans le plus large public, comme je l’avais vérifié avec mes précédents livres, une attente pour des ouvrages qui ne se soumettent pas à l’historiquement correct. C’est en soi un signe d’espoir.

(1) Histoire passionnée de la France, Jean Sévillia, Perrin, 560 pages, 25 €


=> SOUTENEZ notre action de défense de la civilisation par le livre ! Si vous ne pouvez pas vous rendre à cette Fête du Livre, aidez-nous à la préparer et à LA FINANCER : tous vos dons seront utiles !!

=> Pour faire un don en ligne cliquez ci-après : Don .

=> Dons par courrier en écrivant à Renaissance Catholique, 23 bis rue Edouard Nieuport, 92150 Suresnes (France)

Je m’abonne en ligne à la revue Renaissance Catholique






Article précédent :
Vincent Trémolet de Villers, récit et bilan de (...)
Article suivant :
Jean Sévillia, une vision totale de l’histoire (...)






Mise à jour le 5 décembre 2013