Association Renaissance Catholique

Nouveauté


Renaissance Catholique n° 148


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

La Revue

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 


Fête du Livre : Laurent DANDRIEU

Fête du Livre : Laurent DANDRIEU

Dimanche 10 décembre à Grand’Maisons (Villepreux, Yvelines), dimanche 10 décembre de 11h à 19h.

Renseignements et Inscription en ligne

L’auteur :

Laurent Dandrieu est rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs actuelles, pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il est l’auteur de plusieurs livres dont Woody Allen, portrait d’un antimoderne (CNRS Éditions), Dictionnaire passionné du cinéma (Éditions de l’Homme nouveau) et La Compagnie des anges. Petite vie de Fra Angelico (Éditions du Cerf).

(extrait du site des éditions PLON)

Le livre : Église et immigration : le grand malaise

Dans cet ouvrage, Laurent Dandrieu dénonce le discours actuel du pape et des évêques sur la question de l’immigration : rappelant les impératifs de charité chrétienne, ils occultent la dimension politique du problème des migrants. Au risque du simplisme...

« Le chrétien laisse venir tout le monde », dit le pape François. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent, l’Église catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape lui-même a qualifié d’« invasion ».

Écartelés entre leur fidélité à l’Église et le légitime souci de protéger leur identité et leur civilisation, beaucoup de catholiques ressentent un malaise croissant. Plus largement, les populations européennes sont de plus en plus heurtées par un christianisme qui semble leur dénier le droit à la survie.

Cette incompréhension est-elle une fatalité ? L’Église est-elle condamnée à être prisonnière de la « culture de la rencontre » tant vantée par le pape, au risque de livrer le continent au chaos sans profit pour les migrants eux-mêmes ? Ou bien existe-t-il une autre voie, qui permette de réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation européenne ? C’est à ces questions que répond ce livre.