Association Renaissance Catholique

Nouveauté


Géographie pour les enfants


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 



Commentez nos articles : utilisez la fonction qui se trouve au bas de chacun d'entre eux. Pour recevoir notre lettre électronique d’informations : Cliquez dans la colonne de gauche sur « Lettre d'informations », et saisissez votre mail.

Zoom d’été : À la rencontre de Terres de Mission TVLibertés

Émission sur TV Liberté Le 15 août 2017

Au cours de ce mois d’Août, TVLibertés reprend son initiative de l’été 2016 en vous proposant de partir à la rencontre des journalistes, animateurs de la chaîne, ainsi que des sociétaires de Bistro Libertés.

TVlibertés possède son émission religieuse, Terres de mission, une spécificité partagée seulement par F2 et KTO. Et pour animer ce programme la chaîne a deux atouts de taille : Jean-Pierre Maugendre et Guillaume de Thieulloy.

Dans Zoom d’été, le 15 août 2017, Jean-Pierre Maugendre et Guillaume de Thieulloy évoquent leurs parcours personnels ou leurs projets professionnels.

+ Voir l'article


Géographie pour les enfants

Dominique Carcassonne

 

Géographie pour les enfants

 

Prix 23 €.

Auteur : Dominique Carcassone
Éditions : Œuvre scolaire Saint-Nicolas
Pages : 160 p.
ISBN : 9791091663014
Parution : juillet 2017

Ce manuel de géographie, pour les classes du Cours élémentaire, guide l’enfant pas à pas dans sa découverte de la France et du monde. À partir de photographies, de cartes et de schémas, il apporte des définitions précises sur les reliefs, les villes et les villages, les rivières et les mers, le ciel, les saisons, les métiers… Après quelques questions destinées à guider l’observation des documents et à susciter la réflexion de l’élève, un texte formant le corps de la leçon s’achève par un résumé à retenir et quelques exercices.

Le livre se divise en deux années abordant chacune, quoique sous des aspects différents, les principales notions de géographie physique et humaine. Les connaissances et les compétences exigées par le programme officiel de 2016 sont intégrées dans les chapitres et des « dossiers découverte », ouverts sur l’art, font davantage appel aux facultés d’admiration de l’enfant. Au fil des pages, il pourra ainsi mieux connaître et aimer les beautés et les richesses du monde dans lequel il vit.

  • Guider l’enfant pas à pas dans sa découverte du monde et spécialement de la France.
  • Qualité de l’iconographie et de la mise en page.
  • Démarche pédagogique classique.

+ Voir l'article

Terres de Mission n°41 : Les 10 ans du motu proprio

Émission sur TV Liberté

Église universelle : Nouvel acte d’autoritarisme du pape François contre un opposant à Amoris Laetitia : la révocation du cardinal Muller

Le dernier jour de son mandat de cinq années à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la Foi le cardinal Muller a appris, contre tous les usages, de la bouche du pape qu’il n’était pas prorogé dans son poste bien qu’il n’ait pas atteint la limite. Monsieur l’abbé Barthe explique les raisons probables de cette disgrâce que le cardinal a très mal vécue s’en ouvrant à la presse allemande et demandant que les principes de la doctrine sociale de l’Église soient aussi appliqués aux membres de la curie romaine. Un nouvel opposant à Amoris Laetitia est frappé.

Église en France : les évêques et les élections

À l’occasion des récentes élections présidentielles de nombreux évêques se sont exprimés sur ce sujet en complément du document de la conférence des évêques de France : Retrouver le sens du politique. Majoritairement l’épiscopat français continue à privilégier “l’accueil de l’autre” par rapport aux questions sociétales liées à la défense de la vie et aux trois points dits non négociables énoncés par Benoît XVI. Jacques-Régis Ducray dresse le bilan de ces déclarations épiscopales.

Église en marche : Les 10 ans de Summorum Pontificum à Notre-Dame de Paris

À l’occasion du dixième anniversaire du motu proprio de Benoît XVI, Summorum Pontificum, permettant à tout prêtre de l’Église latine de célébrer la messe selon la forme extraordinaire du rite romain une messe selon cette forme a été célébrée à la cathédrale de Paris le 7 juillet 2017. L’abbé Barthe dresse le bilan de cette célébration ainsi que celui de l’application depuis 10 ans du motu proprio dans le diocèse de Paris.

+ Voir l'article

Après l’université d’été : À quoi sert la politique ?

Communiqué de Renaissance Catholique

Belle réussite de la 26e Université d’été de Renaissance Catholique, du 13 au 16 juillet, au Carrousel de Baronville à proximité de Chartres. Après une année électorale éprouvante, les participants ont pris un peu de recul sur les événements et réfléchi à l’avenir en s’interrogeant sur : À quoi sert la politique ? Chacun a pu apprécier la qualité des intervenants qui ont néanmoins su se mettre à la portée des participants. « Ici, vous donnez un coup de pied dans un buisson et il en tombe une flopée de normaliens, agrégés de philosophie, énarques, polytechniciens, etc. » pouvait constater, enthousiaste, un nouveau venu.

Une fois encore s’est réalisée la mystérieuse alchimie liant, en un cocktail unique, la qualité des conférences et des conférenciers, l’ambiance amicale et familiale, la distinction – sans séparation – du temporel et du spirituel, dans un lieu de prestige qui témoigne, dans la pierre, de notre enracinement dans notre tradition nationale.

À côté des valeurs confirmées : Philippe de Villiers, Jean-Yves Le Gallou, Arnaud Jaÿr, François-Xavier Bellamy, Jean-Marie Le Méné, Anne Coffinier, Pierre de Lauzun, Jean-François Chemain, de nouveaux conférenciers intervenaient pour la première fois : Victoire De Jaeghere (Pourquoi l’homme est-il un animal politique ?), Claire de Gatellier (Pour une nouvelle politique familiale), Clotilde Brossollet (ICHTUS), Enguerrand Boissonnet (Courir pour les chrétiens d’Orient), Claude Aubert (La dictature de l’administration). À partir d’une rétrospective télévisée, Guillaume Bernard tira avec érudition et enthousiasme le bilan de cette année de campagne électorale ; Jean-Louis Thiériot ayant au préalable démontré, avec brio, qu’il était possible de réformer l’État en prenant l’exemple des actions du Général De Gaulle, de Margaret Thatcher et de Gerard Schröder. Aux confins du spirituel et du temporel, la conférence de Laurent Dandrieu sur L’Église et l’immigration fut particulièrement remarquée. Sur le fond, on ne peut pas dire que le constat dressé ait été particulièrement réjouissant, ce qu’illustra la conférence de clôture de Jean-Pierre Maugendre discernant de nombreux germes de guerre civile dans la France de 2017 !

+ Voir l'article

Homélie du chanoine Denis

Université d’été 2017 : À quoi sert la politique ? Audio

 

 

 

+ Voir l'article

Simone Veil : inconscience ou manipulation ?

Son visage radieux fait la couverture de toute la presse magazine.

Sa figure lumineuse irradie tous les kiosques à journaux de France.

Même les opposants à la banalisation de l’avortement : les évêques de France, Valeurs Actuelles chantent les louanges de la « femme courageuse » qui a toujours considéré l’IVG comme un « drame ».

La République reconnaissante s’apprête à porter la sainte laïque sur les autels du Panthéon.

Enfin, enfle la rumeur selon laquelle toute critique serait, au fond, teintée d’un antisémitisme, par nature nauséabond, à l’encontre de la rescapée, née Jacob, de l’enfer d’Auschwitz. Personne ne peut l’ignorer : Simone Veil nous a quitté pour un monde meilleur, en principe, mais en réalité peut-être pire.

Les Faits.

Au-delà de l’hagiographie laïque quelle est la réalité des faits ?

La dépénalisation de l’avortement, en 1975, a été obtenue par le trio Giscard/Chirac / Veil à l’issue d’une formidable campagne médiatique exploitant deux figures de dialectique majeures :

  • une surévaluation massive du nombre des avortements clandestins, confortée par le « manifeste des 343 salopes » (Catherine Deneuve, Françoise Sagan, Marguerite Duras, etc.) proclamant que, à l’encontre de la loi, elles avaient déjà avorté.
  • l’exacerbation émotionnelle de faits divers dramatiques en lien avec des avortements clandestins (procès de Bobigny)

La dépénalisation ayant été instaurée par la loi la banalisation de l’avortement s’est accentuée au fil du temps : report du délai légal d’IVG, constitution du délit d’entrave à l’avortement, prise en charge par la Sécurité Sociale, suppression de la notion de détresse… pour devenir un droit de la femme.

+ Voir l'article

Dans quelques jours : À quoi sert la politique ?

Lettre de Jean-Pierre Maugendre L’université d’été du jeudi 13 au dimanche 16 juillet 2017 au Caroussel de Baronville, Béville-le-Comte (28) près de Chartres

Chers amis,
Notre Université d’été de 2016 au Puy du Fou, sur le thème : À quoi sert la culture ?, a été un grand succès populaire rassemblant près de 500 participants.
En 2017, nous avons choisi un sujet tout aussi important mais moins sensiblement consolant : À quoi sert la politique ?
Que nous soyons lassés d’une année complète de campagnes électorales, pour un résultat bien décevant, est un fait. Que nous jetions le bébé avec l’eau du bain en nous désintéressant de ce sujet qui, que nous le voulions ou non, conditionne, en partie, notre avenir, en est un autre. Il serait illusoire d’aspirer à redresser  Lire la suite de l’article…

+ Voir l'article

+ Plus d'articles

Blog