Association Renaissance Catholique

Nouveauté


Manuel de Sciences


L'association

Renaissance Catholique est un mouvement de laïcs qui agit pour la défense de la vie et de la famille et œuvre pour la restauration des valeurs chrétiennes dans la société française.

Lettre d’informations

Adhésion

Abonnement

Don

Renaissance Catholique
13 avenue de la Paix
92130 Issy-Les-Moulineaux

Téléphone : 01 47 36 17 36

nous contacter

 



En raison des congés d’été l’expédition des commandes reprendra le 21 août - Commentez nos articles : utilisez la fonction qui se trouve au bas de chacun d'entre eux. Pour recevoir notre lettre électronique d’informations : Cliquez dans la colonne de gauche sur « Lettre d'informations », et saisissez votre mail.

Après l’université d’été : À quoi sert la politique ?

Communiqué de Renaissance Catholique

Belle réussite de la 26e Université d’été de Renaissance Catholique, du 13 au 16 juillet, au Carrousel de Baronville à proximité de Chartres. Après une année électorale éprouvante, les participants ont pris un peu de recul sur les événements et réfléchi à l’avenir en s’interrogeant sur : À quoi sert la politique ? Chacun a pu apprécier la qualité des intervenants qui ont néanmoins su se mettre à la portée des participants. « Ici, vous donnez un coup de pied dans un buisson et il en tombe une flopée de normaliens, agrégés de philosophie, énarques, polytechniciens, etc. » pouvait constater, enthousiaste, un nouveau venu.

Une fois encore s’est réalisée la mystérieuse alchimie liant, en un cocktail unique, la qualité des conférences et des conférenciers, l’ambiance amicale et familiale, la distinction – sans séparation – du temporel et du spirituel, dans un lieu de prestige qui témoigne, dans la pierre, de notre enracinement dans notre tradition nationale.

À côté des valeurs confirmées : Philippe de Villiers, Jean-Yves Le Gallou, Arnaud Jaÿr, François-Xavier Bellamy, Jean-Marie Le Méné, Anne Coffinier, Pierre de Lauzun, Jean-François Chemain, de nouveaux conférenciers intervenaient pour la première fois : Victoire De Jaeghere (Pourquoi l’homme est-il un animal politique ?), Claire de Gatellier (Pour une nouvelle politique familiale), Clotilde Brossollet (ICHTUS), Enguerrand Boissonnet (Courir pour les chrétiens d’Orient), Claude Aubert (La dictature de l’administration). À partir d’une rétrospective télévisée, Guillaume Bernard tira avec érudition et enthousiasme le bilan de cette année de campagne électorale ; Jean-Louis Thiériot ayant au préalable démontré, avec brio, qu’il était possible de réformer l’État en prenant l’exemple des actions du Général De Gaulle, de Margaret Thatcher et de Gerard Schröder. Aux confins du spirituel et du temporel, la conférence de Laurent Dandrieu sur L’Église et l’immigration fut particulièrement remarquée. Sur le fond, on ne peut pas dire que le constat dressé ait été particulièrement réjouissant, ce qu’illustra la conférence de clôture de Jean-Pierre Maugendre discernant de nombreux germes de guerre civile dans la France de 2017 !

+ Voir l'article


Simone Veil : inconscience ou manipulation ?

Son visage radieux fait la couverture de toute la presse magazine.

Sa figure lumineuse irradie tous les kiosques à journaux de France.

Même les opposants à la banalisation de l’avortement : les évêques de France, Valeurs Actuelles chantent les louanges de la « femme courageuse » qui a toujours considéré l’IVG comme un « drame ».

La République reconnaissante s’apprête à porter la sainte laïque sur les autels du Panthéon.

Enfin, enfle la rumeur selon laquelle toute critique serait, au fond, teintée d’un antisémitisme, par nature nauséabond, à l’encontre de la rescapée, née Jacob, de l’enfer d’Auschwitz. Personne ne peut l’ignorer : Simone Veil nous a quitté pour un monde meilleur, en principe, mais en réalité peut-être pire.

Les Faits.

Au-delà de l’hagiographie laïque quelle est la réalité des faits ?

La dépénalisation de l’avortement, en 1975, a été obtenue par le trio Giscard/Chirac / Veil à l’issue d’une formidable campagne médiatique exploitant deux figures de dialectique majeures :

  • une surévaluation massive du nombre des avortements clandestins, confortée par le « manifeste des 343 salopes » (Catherine Deneuve, Françoise Sagan, Marguerite Duras, etc.) proclamant que, à l’encontre de la loi, elles avaient déjà avorté.
  • l’exacerbation émotionnelle de faits divers dramatiques en lien avec des avortements clandestins (procès de Bobigny)

La dépénalisation ayant été instaurée par la loi la banalisation de l’avortement s’est accentuée au fil du temps : report du délai légal d’IVG, constitution du délit d’entrave à l’avortement, prise en charge par la Sécurité Sociale, suppression de la notion de détresse… pour devenir un droit de la femme.

+ Voir l'article

Dans quelques jours : À quoi sert la politique ?

Lettre de Jean-Pierre Maugendre L’université d’été du jeudi 13 au dimanche 16 juillet 2017 au Caroussel de Baronville, Béville-le-Comte (28) près de Chartres

Chers amis,
Notre Université d’été de 2016 au Puy du Fou, sur le thème : À quoi sert la culture ?, a été un grand succès populaire rassemblant près de 500 participants.
En 2017, nous avons choisi un sujet tout aussi important mais moins sensiblement consolant : À quoi sert la politique ?
Que nous soyons lassés d’une année complète de campagnes électorales, pour un résultat bien décevant, est un fait. Que nous jetions le bébé avec l’eau du bain en nous désintéressant de ce sujet qui, que nous le voulions ou non, conditionne, en partie, notre avenir, en est un autre. Il serait illusoire d’aspirer à redresser  Lire la suite de l’article…

+ Voir l'article

Terres de Mission n°38 : L’indispensable travail de SOS Chrétiens d’Orient

Émission sur TV Liberté Le 25 juin 2017

Église universelle : Restauration de la cathédrale grecque-melchite de Homs avec SOS Chrétiens d’Orient

De retour de Homs, seconde ville de Syrie, Benjamin Blanchard, Directeur Général de SOS Chrétiens d’Orient fait le point sur la situation dans cette ville après sa libération complète par les troupes de l’armée syrienne. Il dresse l’état des travaux en cours pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Paix très endommagée par un attentat terroriste en mai 2014 et depuis laissée à l’abandon. Il invite tous les amis des chrétiens d’Orient à participer le 29 juin à un son et lumière à l’abbaye royale du Val-de-Grâce sur : Martyr et espérance des chrétiens d’Orient de Saint Paul à nos jours.

Église en France : Les cathos sont-ils de retour ?

Depuis La Manif Pour Tous il est beaucoup question du retour des catholiques en politique. L’abbé Gérald de Servigny, prêtre du diocèse de Versailles, consacre à ce sujet un ouvrage documenté : Les cathos sont-ils de retour ? Ayant pris acte de la débâcle des dernières décennies il propose des éléments d’analyse et lance des pistes de redressement.

Église en Marche : Bilan du 35ème pèlerinage de Pentecôte.

Nouvelle progression numérique pour le 35 éme pèlerinage de Pentecôte honoré cette année de la présence du Cardinal Burke pour sa messe de clôture à Chartres. Jean de Tauriers, président de l’association Notre-Dame de Chrétienté, observe le succès grandissant de ce pèlerinage de conversion et analyse les raisons de ce réveil spirituel.

+ Voir l'article

Une journée d’excellence française : les 40 ans du Puy du Fou

Il est des journées qui marquent une vie ! Sans doute en sera-t-il ainsi pour les heureux participants des cérémonies d’anniversaire des 40 ans du Puy du Fou le vendredi 16 juin dernier.

D’abord remercier

Philippe de Villiers avait invité tous ceux qui ont rendu possible l’incontestable succès du Puy du Fou. D’abord les Puyfolais, les premiers fidèles, qui ont cru dans cette aventure, rejoints au fil du temps par de nouveaux amis.

L’après midi est consacrée à l’inauguration de nouvelles structures d’accueil, l’hotel La Citadelle, ou de nouveaux spectacles, Le Grand Carillon Il se clôt par la représentation du Dernier panache, sublime prouesse technique et artistique mettant en scène le chevalier de Charette. Résonne en nous sa dernière parole : Rien ne se perd, jamais. Jamais rien n’est perdu de nos générosités, de nos engagements au service du beau, du vrai, du bien !

Un somptueux buffet rassemble, ensuite, les invités dans la cour du château Renaissance. Après les exploits techniques, la poésie et la gloire place à la fête française. La qualité du lieu et la beauté du décor ne sont égalés que par la qualité des mets servis par une armée de serveurs aussi serviables que courtois.

La cérémonie d’anniversaire en elle-même commence par une prestation à bien des égards exceptionnelle de la patrouille de France. Prouesses techniques et humaines des pilotes témoignent, sous un autre aspect, de l’excellence française.

Les 3 800 Puyfolais qui assurent les rôles de la cinéscénie sont chaleureusement mis à l’honneur ainsi que l’anneau de Jeanne entouré de sa garde d’honneur de chevaliers médiévaux.

Les élèves de l’école primaire Puy du Fou Académie, dans leur bel uniforme, hissent fièrement leurs couleurs ornées de la devise : C’est à jamais.

Trois leçons

Philippe de Villiers en un discours très remarqué livre à un public subjugué les trois clés qui ont fait le succès, inégalé, du Puy du Fou.

+ Voir l'article

Manuel de Sciences

Premier éveil aux sciences d’observation Dominique Carcassone

 

Manuel de Sciences

Premier éveil aux sciences d’observation

Prix 21 €.

Auteur : Dominique Carcassone
Éditions : Œuvre scolaire Saint-Nicolas
Pages : 128 p.
ISBN : 9782953631159
Parution : juin 2017

Destiné aux élèves du Cours élémentaire, ce manuel a pour but d’encourager l’enfant à observer le réel et à en tirer les réponses aux questions : Pourquoi ? Comment ?

« Pourquoi ? Comment ? » : ce sont les premières questions que se pose l’enfant et qu’il nous pose. Les réponses à ces questions sont capitales et ne sauraient être négligées car c’est par elles que se construit son intelligence, nourrie par ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il touche, ce qu’il sent, ce qu’il goûte. Ce manuel a pour but d’encourager ces premiers élans, de les encadrer sans rigidité, de les orienter vers une observation méthodique, de poser grâce à eux les premières bases d’un raisonnement scientifique, tout en restant à la portée de l’enfant et en respectant son génie propre. Susciter ainsi chez nos enfants l’émerveillement, leur apprendre à observer et à découvrir le monde qui les entoure, éveiller leur curiosité, développer en eux cette capacité de découverte qui les mènera à la connaissance et à l’admiration, voire à la contemplation.

+ Voir l'article

Terres de Mission n°37 : Entretien avec le Cardinal Burke

Émission sur TV Liberté Le 18 juin 2017

Église universelle : entretien exclusif avec le cardinal Burke

Ancien préfet du Tribunal Suprême de la Signature Apostolique, plus haute instance judiciaire de l’Église catholique, aujourd’hui patronus de l’Ordre Souverain et Militaire de Malte le cardinal Burke fut qualifié de “grand cardinal” par le pape Benoît XVI. Il répond, avec une grande douceur mais aussi une inébranlable fermeté, à nos questions sur le pèlerinage de Chrétienté de la Pentecôte dont il a célébré la messe de clôture à Chartres, l’actualité du message de Fatima, l’importance du motu proprio Summorum Pontificum dans la vie de l’Église et enfin le sens des dubia qu’il a, avec trois autres cardinaux, adressé au souverain pontife à propos des interprétations possibles de l’exhortation apostolique post synodale Amoris Laetitia.

Eglise en France : Enfin un manuel de Sciences pour observer, admirer, contempler

Mère Catherine de Sienne, religieuse de la congrégation des dominicaines enseignantes du Saint-Nom de Jésus de Fanjeaux a été la principale rédactrice d’un Manuel de sciences. Premier éveil aux sciences d’observation destiné aux élèves du Cours Élémentaire. Elle explique les raisons de cette édition par l’Œuvre scolaire Saint-Nicolas et l’apport de ce manuel par rapport à ses équivalents de l’Éducation nationale. Un texte d’une grande richesse, abondamment illustré puisqu’il s’agit d’observer, bien mis en valeur par une agréable mise en page.

Église en Marche : Un chemin de croix pour Emmanuel Macron

La très ancienne dévotion du chemin de croix, popularisée par les franciscains au XVIIIe siècle, était un peu tombée en désuétude. Mais comment prétendre se mettre à la suite du Christ sans l’accompagner dans son chemin de croix ? Le père Jean-François Thomas (s.j.) auteur d’un bref Chemin de croix publié aux éditions Via Romana explique l’origine de cette dévotion, son actualité et les fruits à en espérer.

+ Voir l'article

+ Plus d'articles

Blog